Cette citation est, à mon avis, l’une de celles qu’on utilise le plus hors de son contexte original, surtout pour justifier tout et n’importe quoi.

Replaçons les choses dans leur contexte. Picasso n’a jamais fait l’apologie du vol d’idée . Il présentait plus la capacité des grands artistes à aller au delà de la simple reproduction des choses, leur capacité à capturer l’essence de la réalité pour en faire une pièce maîtresse.

Et puis je vais vous faire une confidence :

“Voler une idée n’est pas toujours une bonne idée.”

Prenons par exemple ce webdesigner recruté par la somaci pour leur fournir le site web ci dessous.

Je pense qu’il s’est fortement inspiré (ou qu’il lui a été demandé de fortement s’inspirer) du mockup que j’avais soumis à l’époque à la somaci, lorsque leur site web n’était qu’un projet.

L’idée du mockup était d’avoir un effet coverflow dans la partie centrale et des @font-face pour les polices exotiques. Tout le contenu du site web se serait retrouvé dans le fichier index.php et le passage d’une page à l’autre (ou en fait d’un bloc) se baserait sur des effets fadeOut() , fadeIn() en jQuery. Bref (et en toute modestie) le site web aurait un facteur ‘wow’ indéniable .

Mais au lieu de celà, on a eu droit à du Flash (pas bien) , des graphismes pour le texte (pas bien), un logo rogné (pas bien du tout) et des images de mauvaise qualité. Cela dit, il quand même pu garder le dégradé de l’en-tête.

Second exemple, découvert ce soir. Il s’agit d’une page facebook (à laquelle je ne vais pas faire de publicité gratuite) qui utilise le logo suivant.

et dont le blog se présente de la man!ère suivante.

Dans un cas comme dans l’autre, il y a comme une très grande ressemblance avec deux de mes travaux précédents.

  

En faisant une analyse froide des choses, on constate que :

  • une fois le texte absent, le logo n’a plus le même impact. Le ‘designer’ aurait pu au moins avoir la bonne idée de remplacer le texte (mais bon pour cela, il faudra qu’il sache se servir de photoshop…)
  • L’arrière plan du site web développé pour mon client   été conçu dans un contexte particulier : il s’agissait de faire converger le regard sur le centre de la page et la galerie vidéo. Celui qui l’a copié n’a pas du percevoir l’effet de rayonnement. Mais bon, on parle de quelqu’un qui ne s’est pas rendu compte que les formes utilisées sont tout à fait en opposition avec l’aspect formel du thème wordpress utilisé pour son blog.
    Et, sérieusement, il n’a même pas été fichu de rogner correctement l’arrière plan,  et a donc pris un peu de la barrière de navigation du site web original.

En conclusion, la prochaine fois qu’on vous sortira cette citation, répondez ceci :

Les bons artistes copient (la réalité), les grands artistes (la) volent . Et Picasso parlait d’art, pas de design ou de web design.

Autrement dit, remettez l’individu perdu dans le droit chemin : copier servilement sans avoir les compétences ne sert qu’à créer des ersatz de l’oeuvre originale.

Jean Luc Houédanou