Screen shot 2013 01 29 at 23 18 32

allons bon, après le vol de contenu sur youtube, moosieur fait maintenant la promotion des pirates…

Que nenni, car il s’agit ici de ‘Hacking civique’.

Hacking quoi ?

Hacking Civique . Ce n’est ni une oxymore, ni un terme dénué de sens. Certes, il est vrai que pour monsieur tout le monde, le hacking désigne des activités de vol d’informations et pénétration de système informatiques. Mais c’est là une vision erronée des choses, perpétuée par des médias mal informés, et des bloggeurs/bloggeuses tout aussi mal informé(e)s.

Non, le hacking ne se résume pas qu’aux pentests, white hat/black hat/grey hat hacking et autres joyeusetés dans le genre. C’est surtout un état d’esprit qui amène celui qui le pratique à bidouiller, à chercher des voies détournées pour trouver une solution à un problème ou des procédés plus efficients pour réaliser une activité .  L’un des exemples le plus probant de hacking est, à mon avis, la création du Macintosh par Steve Wozniak : un ordinateur personnel performant et à la portée de tous. (C’était l’époque où l’action d’Apple valait moins de 500 $, les choses ont bien changé depuis)

Mais pour revenir à mon sujet, c’est l’émulation de cet état d’esprit qui a motivé l’annonce, par la maison Blanche, d’un National Day for Hacking .

En d’autres termes, le 1er et 2 juin 2013, des codeurs, technophiles et entrepreneurs situés dans 27 villes des Etats Unis vont collaborer afin de résoudre plusieurs problèmes des américains, grâce à des données publiques, avec l’aide de leurs ordinateurs, avec la bénédiction de l’Oncle Sam (ou de Brother Barack, c’est selon votre préférence ), ainsi que le soutien du Census Bureau, de la NASA, de Code for America, Random Hacks for Kindness et cie.

Si vous avez la chance d’habiter aux Etats Unis, cliquez sur ce lien pour obtenir plus d’informations.

PS: Apparemment, Brother Barack aime les entrepreneurs tech immigrants.

Pour les autres (c’est à dire qceux qui vivent ici) vous avez là une piste de réflexion pour mettre vos compétences au service de la nation. Et il existe même des projets, tels Akwaci ou Open Docs Hub , dont vous pourrez vous inspirer.

Jean Luc Houédanou