A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

De :
Monsieur Jean Luc Houédanou, Consultant Web, 192.168.1.1, Rue MTN Pocket Wifi. Abidjan, Côte d’Ivoire Numérique, le 23 août 2013

A : Monsieur le Maire, Web Mairie de Côte d’Ivoire.

Monsieur le Maire du Web Ivoirien,

Mon nom est Jean Luc Houédanou . je suis, pour ainsi dire, un de vos administrés, et je vis dans cette commune depuis 3 ans et quelques mois maintenant. De prime à bord, je tiens à saluer votre succès aux “municipales du web ivoirien”. J’espère que vous fêtez dignement et avec faste cette victoire, même si j’aurais préféré voir dans votre fauteil le candidat qui a recueilli mes suffrages . Mais vous avez gagné cette élection, et c’est tout ce qui compte.

Cela dit, et je l’écris avec tout le respect que je dois à votre fonction et à votre personne, il est temps de vous mettre au travail. Vous êtes dorénavant l’un des portes paroles du web ivoirien. Certains iraient même jusqu’à dire que vous présidez aux destinées de ce dernier. Il ne fait aucun doute qu’ils appartiennent à cette portion du web ivoirien abonnée aux réseaux sociaux et qui, du fait même, a été la seule informée de la tenue d’un scrutin visant à désigner un “maire du web ivoirien”. Mais bon, l’heure n’est plus vraiment à la polémique sur le sujet : comme je l’ai écrit plus tôt, vous avez gagné, et c’est tout ce qui compte.

Etant résident du web ivoirien depuis 3 ans, je pense être en mesure de faire un bon état des lieux et d’attirer votre attention sur deux problèmes qui ont un impact négatif sur la qualité de vie des habitants de votre commune. Je pense qu’au vu de votre rayonnement médiatique (Associated Press ayant fait un article à votre sujet qui a été repris par les quotidiens d’autres grandes communes, telles Yahoo!Ville ), contribuer à l’amélioration de la situation sur ces deux points devrait figurer en bonne place sur la la liste des axes d’intervention prioritaires de votre mandat . Bien sûr, je n’ai pas la prétention de vous dire comment faire votre travail .

Dans un premier temps, monsieur le Maire, vous devez faire usage de votre pouvoir médiatique afin d’amener les entrepreneurs chargés de l’entretien des voies de circulation de notre commune à revoir leur copie sur le sujet . Et par entrepreneurs, j’entends aussi bien le “jaune”, le “vert” et “l’autre” - dont j’éviterais de mentionner la couleur du logo, un de mes voisins ayant récemment fait les frais de l’ire de son service juridique. Pour la petite histoire, son tort a été d’avoir conçu et distribué gratuitement un répertoire de ses services (mais aux dernières nouvelles, tout est rentré dans l’ordre et le répertoire est disponible sous un autre nom) . Il y a plusieurs mois de cela, ces entrepreneurs nous ont fait la bonne surprise de construire de nouvelles routes liant les différents quartiers de la commune, nous promettant que les embouteillages et les lenteurs de circulation appartiendraient au passé, la possibilté de se rendre d’un point A à un point B de la commune à la vitesse de l’éclair étant devenue une réalité.
Nous avons vite déchanté en découvrant que ces nouvelles voies de circulation étaient en fait des voies à péage, n’autorisant qu’un nombre limité d’allers et de retours, et que, dans certains cas, l’enrobé bitumé des voies était tout juste bon à supporter des bicyclettes, voire des vélomoteurs, mais en aucun des véhicules à quatre roues, ou encore des camions . Il va sans dire que bon nombre d’entre nous sont retournés sur les anciennes voies, certes plus lentes mais plus fiables et surtout moins coûteuses.

Ensuite, il faut vraiment mettre à profit votre nouveau rayonnement médiatique pour sensibiliser la jeunesse de votre commune sur les métiers du web . En effet, pour bon nombre de ces jeunes en cours de formation académique, le web n’est ni plus ni moins qu’un terrain de jeu. Du fait même, ils n’ont pas ni le souci de se construire une identité numérique solide et respectable, ni la volonté d’acquérir ou de renforcer des capacités et des compétences qui leur permettront d’utiliser une ressource gratuite (soit le web) pour offrir des services à valeur ajoutée.
En conséquent, bon nombre d’entre eux - entendez par là ceux qui n’ont pas de relations bien placées - se retrouvent en fin d’études face à deux choix de carrières : devenir un stagiaire professionnel ou, ce qui est le choix le plus simple, le plus immoral mais néanmoins le plus lucratif, devenir un cybercriminel. 
Et beaucoup font le second choix, allant augmenter le nombre (déjà élevé) de cybercriminels qui sévissent dans votre commune. Par conséquent, les touristes ne s’aventurent plus sur le web ivoirien : et non, je ne parle pas de ceux et celles qui sont à la recherche de l’amour facile , du gain mal acquis ou de sensations fortes via webcam . 
Non, je parle plutôt de ceux et celles qui sont en mesure de fournir des produits et des services utiles pour vos administrés. Ces derniers fuient votre commune comme la peste, monsieur le Maire. L’un d’entre eux, M. Pay Pal - responsable du premier service de paiement en ligne au niveau du “monde mondial” - a en tellement eu assez de se faire détrousser qu’il a tout simplement supprimé votre commune des destinations où il offre ses services . Beaucoup d’autres touristes lui ont emboîté le pas monsieur le maire: aujourd’hui, le simple d’être identifié comme membre de votre commune peut vous faire éjecter fissa d’un espace de discussion ou faire fermer l’accès à certains lieux situés dans d’autres communes.
Monsieur le Maire, vous devrez montrer au monde que votre commune est un peu plus qu’un paradis de cybercriminels.

Pour conclure, je pense que votre élection, les actions qui la suivront, ainsi que d’autres initiatives en cours dans votre commune sont à saluer , car elles contribuent à un grand but : présenter votre commune sous un meilleur visage. Mais il faut dépasser le stade des apparences, et avoir un impact réel sur le quotidien de vos administrés.

Je vous prie de croire, Monsieur Le Maire, en l’assurance de ma haute considération.

Jean Luc Houédanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou