A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]


Si vous êtes chef d'entreprise, que vous vivez en Côte d'Ivoire et que vous ou vos employés avez recours à des versions illicites de Microsoft Office, de Windows ou de Saari Sage pour réaliser vos tâches quotidiennes, votre avenir risque d'être compliqué. En effet, depuis le 31 décembre 2013, il semble que le Burida ait décidé de passer à l'offensive pour réprimer ceux et celles ayant acquis ces logiciels de façon illégale.
Personnellement, je vois là une très bonne occasion pour vous de passer aux alternatives libres de Microsoft Office et de Windows.
Cela dit...ne voyez pas ceci comme un simple pis aller, un choix par défaut, faute de trouver mieux. Non.
C'est une opportunité qui vous permettra d' adopter un nouvel état d'esprit et pour adopter la culture du libre. Il faudra donc accepter de participer aux rencontres organisées par les passionnés du sujet en Côte d'Ivoire, car ce faisant, vous pourrez rencontre des personnes compétentes qui pourront vous guider dans votre passage des logiciels propriétaires de bureautique et d'exploitation au libre , et par la même occasion, vous permettre de gagner en productivité et en marge bénéficiaire.
Vous avez donc tout intérêt à opter pour le libre.
mais et Saari Sage ? 
Personnellement, je n'aimerais que mon bulletin de paie soit créé avec une version piratée de Saari Sage. Et je pense que la plupart des travailleurs pensent pareil. Il y a donc là une bonne occasion d'acquérir une licence de Sage en bonne et due forme. Ou alors d'aller voir du côté des développeurs ivoiriens : bon nombre d'entre eux ont conçu soit des feuilles de calcul, soit des logiciels de gestion  - certes bien moins puissants que Saari mais adaptés aux spécificités de la compatibilité ouest africaine.

Rendez vous service, passez au libre. 

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou