A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Chers ados, jeunes et jeunes adultes ayant été choqués par cet article, et n'ayant pas manqué de me le faire savoir,  je vous dois des excuses.
En effet, j'ai écrit sans tenir compte des deux vérités absolues des réseaux sociaux, à savoir :

#1 - Devant une caméra - webcam, smartphone, appareil photo - connectée à Internet (ou non) on se met à nu (au sens propre ou au sens figuré).

Les résultats pourront aller de la photo torse nu ou peu couvert - la bouche de canard en option - à la sextape -  pour les moins farouches d'entre eux, sans oublier le déballage des moindres détails de sa vie personnelle . 
Mais bon, l'essentiel est d'obtenir des likes, des retweets et des +1 . 
Je sais que certaines et certains d'entre vous sont tombées dans l'illusion où le dégré d'exposition de soi même (dans tous les sens du terme) est proportionnel à l’acceptation dans un ou plusieurs  cercles sociaux .
Enfin, j’ai du mal à le comprendre, mais c’est votre vie et vous en faites ce que vous voulez . Car oui, je suis de ceux qui pensent, qu'en théorie, tout un chacun est libre de faire ce qu'il veut de son temps libre.
Il va donc sans dire que vous pouvez publier tout ce que vous voulez sur les réseaux sociaux associés à votre nom. 
En tant que consultant web, je pourrais vous expliquer qu’avant de faire affaire avec vous (ou de vous embaucher), les employeurs consulteront vos traces sur Google . Mais je pense que vous me répondrez : « de toute façon, moi je serais (web) entrepreneur (social). Au diable les patrons » , oubliant ainsi que travailler sous les ordres d’un patron est un bon moyen d’acquérir la discipline personnelle  - i.e se lever le matin, arriver à l’heure, apprendre la gestion par objectifs et résultats, apprendre à épargner - qui sépare les entrepreneurs à deux sous de ceux qui gagnent leur vie, mais je ferais une digression .
Je pourrais bien vous dire que le bon sens inciterait quiconque à éviter de laisser des traces compromettantes sur Internet. Mais il semble que la mode est au déballage méticuleux des moindres recoins de soi sur Internet.
Je préfère donc vous laisser vivre dans votre monde merveilleux, ou tout acte est sans conséquence. Surtout lorsqu'on prend en compte la seconde vérité absolue du web:

#2 - On connait tous ses amis virtuels et on sait faire le tri entre les vrais amis et  les pervers, les individus avides de sensations fortes, les jaloux et ainsi que les  blogueurs/youtubeurs/charognards à la recherche d'un buzz pour faire connaître leur plateforme web. 

Bon, je sais que ça peut surprendre, mais toutes ces personnes que vous n’avez jamais rencontré, et qui sont abonnées aux mises à jour des contenus que vous publiez ça et là sur le web ne sont peut être pas dignes de confiance.
  En effet, parmi les individus précédemment cités, beaucoup ont en commun d'être particulièrement enclins à partager la vie privée d'autrui via facebook, bluetooth, dvd pirates et tout  autre moyen disponible.
Mais bon, vous, vous n’êtes pas concernés, étant donné que vous connaissez personnellement vos 1200 followers sur Twitter et vos 3400 amis sur Facebook, n’est ce pas ? Ce n’est pas l’un d’entre eux qui ira publier votre vidéo de twerk sur des sites peu recommandables, non...
Donc, chers ados, jeunes et jeunes adultes, vivant dans un monde merveilleux, où on peut mettre tout et absolument n'importe quoi en ligne pour des raisons diverses et variées, telles:
  • Attirer l'attention sur soi,
  • Faire plaisir à un petit ami/petite amie, 
  • Ou encore, et je cite, "C'est mon corps, ma vie privée et j'en fais ce que je veux", 
faites comme bon vous semble.
N’écoutez pas ce bloggeur grincheux et chauve … il n’a même pas d’amis sur Facebook.
Et puis ce n’est pas comme si la réalité s'imposera à vous une fois passé l’âge de 25 ans et que vous passerez vos journées à effacer le moindre contenu pouvant vous faire du tort et que vous vous intéressez à LinkedIn et à Viadeo.
En attendant ce jour, bonne publication à tous et à toutes.

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou