A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Alors que je feuilletais l’édition de ce mercredi du journal le mandat, je suis tombé sur un article consacré à QNet qui m’a paru … familier.

image

L’impression de déjà vu a été confirmée dès la lecture des premières lignes de l’article : la structure du texte - une argumentation en 12 points -  ressemble fortement à un billet de blog que je connais presque par cœur. Pour la petite histoire, c’est l’une de mes armes de dissuasion préférée lorsque je me retrouve empêtré dans un débat sur le bien fondé de QNet : les preuves qu’il contient sont tellement objectives qu’elles laissent peu de place à toute forme discussion et d’argumentation subjective.

Le billet de blog en question se trouve ici . Il date du 26 mars 2012, mais il existe sur facebook une note similaire, datant elle du 12 septembre 2011.

Mais revenons à nos moutons : bon nombre de passages et de titres de l’article du mandat sont identiques à des titres et des passages présents dans la note mentionnées précédemment (dont le très particulier “Qnet n’est du Fake” . ).

Ci dessous, deux passages illustrant ce fait.

image

image

 

 

Soyons clair, je ne suis pas à la recherche d’un scoop à tout prix et j’évite (autant que faire se peut) les sujets pouvant créer des polémiques inutiles.  J’admets donc volontiers que je peux être dans l’erreur: qui sait si la dite bloggeuse n’est pas maintenant journaliste au mandat ?  L’article est signé d’une mention étrange  : “une sélection de F.T.” et est agrémenté par une note sur les arnaques pyramidales (où Ponzi est orthographié Ponzy), elle aussi signée “F.T” .

“F.T” est peut être la même personne que la bloggeuse : dans ce cas, elle a tout a fait le droit de recycler un de ses anciens articles .  L’histoire donc dira s’il s’agit d’un plagiat ou non.

Par contre, ce qui me gène un peu ici est que les liens hypertextes présent dans le billet de blog ne sont pas présents dans l’article, à l’exception d’un lien vers un disclaimer présent sur le site web de  Qnet .

 

image

L’article perd donc 90% sa richesse et sa force d’argumentation : En effet, les résultats de recherche mentionnés dans le billet de blog d’origine sont des preuves objectives, des arguments de poids qui, comme je l’écris plus haut, permettent de mettre à mal la répartie des networkers de QNet (et ce, quelque soit le degré de leur verve). Ils ont une telle force d’argumentation qu’on passe volontiers sur les anglicismes et les fautes contenues dans le billet .

Sans ces liens, cet article devient un pamphlet mal écrit contre Qnet. Il ouvre ainsi la porte à aux contres arguments préférés des networkers, tels  :”tu  ne connais pas Qnet, donc tu critiques QNet”, “De toute façon, l’Africain ne veut pas le bien de son frère”, et plusieurs autres variations pleines de subjectivité. Allez, disons le franchement, cet article rend plus de service aux networkers de Qnet que son auteur ne le pense. Et c’est dommage.

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou