A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Le concept "We Are Happy From Abidjan" étant devenu plus que populaire sur les bords de la lagune ébrié, il était normal qu'une frange de la population abidjanaise connectée... bon d'accord, la majorité du web abidjanais ne se sentant pas nécessairement concerné par cet élan de joie le détourne pour l'adapter à sa réalité. (Comme cela a déjà été le cas auparavant . )


Messieurs Dames, voici donc... We Are Fâchés (From Abidjan.)

Et là, je dois avouer que je salue la capacité de l'internaute ivoirien à tout tourner en dérision .  Au delà de la simple parodie du concept original (à prendre donc au second degré ), cette page se situe dans la longue lignée des comptes facebook parodiques ivoiriens, tels Delestron ou Kpakpatoya 2 Pub. La parodie est donc devenue une tradition du web ivoirien.
Qui plus est, j'aime l'approche . Je pense que l'idée ici n'est pas du tout de miner le travail formidable et les efforts de l'équipe d' " Happy From Abidjan " , mais plutôt d'exprimer, non sans une bonne dose d'humour, les frustrations vécues par bon nombre d'internautes vivant à Abidjan .

En effet, si certains ont envie de danser et de communiquer sur leurs petites joies de tous les jours, d'autres de vous balancer leur "happinness" au visage toutes les demies heures et que d'autres voient la vie à travers des filtres instagram et des scènes de rêve (et s'offusquent lorsqu'on leur montre le vrai abidjan ), les autres Abidjanais ont parfois ont des circonstances, des conditions de vie et de travail qui les mettent souvent de mauvaise humeur. Et n'ont pas envie de maquiller leur réalité.
Donc, tout comme je soutiens Happy From Abidjan - car je pense que c'est une bonne plateforme pour les internautes ivoiriens pour améliorer l'image de ce pays - je soutiens à fond We Are Fâchés qui, à mon avis, permettra à tout un chacun, ivoirien ou non, d'avoir une vision moins idyllique d'Abidjan, et plus proche de la réalité. Et alors, peut être, je dis bien peut être que les choses commenceront à changer.

Au demeurant, l'idée est tellement drôle et impertinente que je pense qu'elle atteindra vite la barre des 1000 fans (537 à l'heure où j'écris)

Vive la liberté d'expression et la différence. Sur ce, je vous laisse : j'ai une bannière 'I Am Very Fâché' à terminer.
Et je peux d'ores et déjà dires qu'Aviso va prendre cher .


2 commentaires:

Nanda a dit…

Loooool c'est pas le grand amour entre toi et Aviso

Jean-Luc Houedanou a dit…

Mais non...en dehors de :
- la qualité de service qui n'est souvent pas au rendez vous,
- les conseillers clientèles qui te donnent l'impression qu'ils te rendent un service ou que tu les déranges quand tu viens les voir pour régler un problème,
- les coupures de service intempestives
- le fait que des plages d'adresse ip d'aviso soient blacklistées sur bon nombre de sites - y compris les forums de drupal.org
- que plusieurs cdn hébergeant des librairies js ne s'affichent pas sur une connection aviso - exemple, le slider de ton blog ne fonctionne pas sur ma connection

et enfin le fait que cela dure depuis quelques années maintenant... je n'ai rien, absolument rien contre Aviso :)

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou