A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Imaginez un entretien d’embauche où l’on propose un poste de “ Directeur des Opérations ” , nécessitant :

  • d’être dans la position debout durant toute la journée;
  • de ne jamais prendre de pause;
  • d’oublier le concept de vie privée, le temps de travail variant entre 135 heures et plus par semaine. Qui plus est, vous devrez quelque fois sacrifier votre sommeil pour passer des nuits blanches avec les gérants de la boîte; 
  • d’oublier aussi le terme “congés” n’existe pas. Mieux, vous pouvez travailler le jour de l’an, à Noêl ou à Pâques. En fait, la charge de travail est plus élevée ces jours;
  • de ne pas être regardant sur les pauses repas. Certes, vous avez droit à une pause repas, mais seulement lorsque les gérants de la boite ont fini leur repas;

Il est nécessaire, pour obtenir ce boulot, d’avoir un diplôme dans un ou plusieurs des champs d’études suivants : psychologie, finance, médecine et … arts de la cuisine (?!) . La firme exige que vous gardiez, quelque soit les circonstances,  un air joyeux et une forme physique irréprochable;

Et oh, vous aurez droit à un salaire net de … $0 / 0 FCFA.

Et là , je suis sûr que même les plus stakhanovistes d’entre vous diront : “non merci. Je pense que je vais aller … explorer d’autres options” .  Ce faisant, ils passeront à côté du fait qu’il  existe, de part et d’autre du monde, plusieurs personnes qui ont accepté ce métier .

On les nomme des mères de famille.

Preuve en vidéo.

Si vous avez une mère encore en vie, appelez la, et dites lui merci. Sinon, dites lui merci quand même : je suis sûr , elle vous entendra, là où elle se trouve actuellement. 

Le métier le plus important du monde est aussi le plus dur.

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou