A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

social-349520_640

Il existe peu ou prou de simples consommateurs du web.

La démocratisation des moyens de création de contenu web aidant, l’internaute  moyen est devenu soit un acteur (par le biais de son blog ou de son activité sur les réseaux sociaux).

Toutefois, il existe une portion non négligeable d’individus souhaitant obtenir une présence en ligne : certains pour se faire connaitre et connaitre d’autres personnes, d’autres pour vendre des produits et des services et le reste pour être dans l’esprit du temps en étant, et je cite, “ sur le web”.

Cela dit, bon nombre d’individus exprimant les besoins précédemment cités ont des connaissances limitées (voire inexistantes) en ce qui concerne les langages et les outils permettant de créer un site web.

La question est donc  “Comment enseigne t on la création de site web à ces oersonnes?” . 

Voici quelques pistes de réponse, basées sur mon expérience en la matière.

Mettez vous au niveau de votre auditoire

Supposons qu’un individu en blouse blanche vous aborde sous le chaud soleil ivoirien et vous demande votre avis sur le fait que, et je cite, des chercheurs aient réussi à téléporter quantiquement plusieurs photons , avec une précision inégalée après un quart de siècle d’expérimentation et que cela risque fort de révolutionner les développements en ce qui concerne les calculs et l’informatique quantique .

Peut importe l’étendue de votre culture générale, je parie que vous vous demanderez si : 

  1. l’individu vous parle en français
  2. si il n’a pas pris sur la tête un rayon de soleil en trop.

La même chose se produit lorsque vous essayez d’expliquer à l’internaute moyen la création de site web en pondérant vos propos du jargon technique et de détails . Certes, c’est un signe de compétence – en tout cas sur les bords de la lagune ébrié -  mais gardons à l’esprit qu’il faut aussi raisonner ici de manière pédagogique.

Soyez donc simples, concis et terre à terre : par exemple, vos étudiants n’ont pas besoin de connaitre les mécanismes internes et la différence de performance entre lightbox et colorbox, mais plutôt qu’il existe la possibilité de créer une galerie photo. En effet, vous pouvez avoir un niveau de compétence où la création d’un site web est pour vous un jeu d’enfant . Mieux, vous pouvez appartenir à cette catégorie de surdoués capables de concevoir un site web avec l’outil notepad de Windows (j’en connais trois) .

Il va donc sans dire que pour vous que, par exemple, créer un blog sur Wordpress  est une opération triviale, qui se fait en deux temps trois mouvements .  Mais l’internaute moyen n’a pas nécessairement le même niveau . Gardez cet état des choses à l’esprit.

Dans le même ordre d’idées, soyez ouverts  et proactifs : beaucoup d’internautes moyens auront des scrupules  à demander votre aide lorsqu’ils feront face à des difficultés . Il faut les encourager à communiquer et détendre l’atmosphère en leur expliquant qu’à une époque, vous – vous l’avez peut être oublié - aussi n’aviez pas la main avec les technologies : n’hésitez pas à montrer vos débuts – voir les miens ici -  sur le web.

N’essayez pas d’enseigner le html et le css …

… Sauf dans le cas où votre session de formation a une durée prévue allant sur un mois, voire plus (rajoutez un, voire deux mois si vous prévoyez d’enseigner aussi le PHP) .

Plus sérieusement,  je peux vous garantir que le taux de fréquentation de vos sessions approchera les 50% lorsque vous aborderez la question du HTML5 , puis ira vers 0% lorsque vous abordez la question du CSS. Les “développeurs web confirmés” considèrent ces deux langages comme parmi les simples à apprendre. Mais l’internaute moyen a du mal à créer une table de matières ou des signets sur Word (ou Open Office Writer) : coder du html et du css est une opération d’une complexité extrême pour ce dernier.

Comment on fait alors ?

L’outil à privilégier ici est le CMS, et en particulier Wordpress . La raison de ce choix est que Wordpress est l’un des cms les plus accessibles pour monsieur et madame tout le monde. Son interface est moins complexe que Drupal ou Spip .

Qui plus est, c’est l’un des seuls cms a proposer une version accessible sur le web en plus de la version pouvant être hebergée sur un serveur web.

Vous pourrez donc enseigner à Monsieur/Madame tout le monde comment créer un compte sur Wordpress.com , puis ensuite comment installer BitNami Wordpress pour créer un site web en version locale.

… Idem pour la création de thème

Voir la seconde phrase du premier paragraphe de la section précédente.

Pensez méthodologie et non théorie

N’assommez pas votre auditoire de cours théoriques sur Wordpress ( oui, on a décidé qu’il s’agit du CMS à utiliser) mais soyez pra-tiques : ouvrez un navigateur, allez sur Wordpress.com et créez, poussez vos étudiants à expérimenter et produisez quelque chose de concret (en l’occurrence un blog) .

Prévoir un plan B

Pour le cas d’une mauvaise connexion à Internet : dans ce cas de figure, privilégiez la création du site web avec BitNami Wordpress  .

 

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou