A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Soyez honnêtes, combien d’entre vous se reconnaissent dans la vidéo ci dessous ?

Non, pas moi.

Il est de notoriété publique que j’ai un intérêt plutôt limité pour Facebook, comme l’image ci dessous le montre.

image

 

Mais je ne suis ni antisocial, ni un de ceux qui exècrent Facebook . Penser ainsi reviendrait à jeter le bébé avec l’eau du bain, le canard en plastique (ainsi que le bain douche et le talc du pauvre nourrisson). Je considère Facebook comme un outil de communication simple et efficient : prenez l’exemple de la page facebook civsocial qui, pendant la crise ivoirienne, a pu sauver des vies et qui, de nos jours, continue à mobiliser de part et d’autre du monde pour de nobles causes.

Cela dit, Facebook est aussi un vecteur non négligeable d’affabulations, de mensonges et d’histoires imaginées par des individus qui souhaitent présenter à leurs amis virtuels une vision idyllique, bien éloignée de leur misère quotidienne. Mais le véritable problème n’est pas Facebook. C’est plutôt l’importance que certaines personnes accordent à certains de leurs contacts sur ce réseau social .

Le fait est que rien au monde , ni personne sur la planète terre ne devrait être en mesure d’exercer sur vous une influence vous poussant à vous inventer une vie rêvée en ligne. Car en fait, aucun individu, avec une vie active et des activités productives, ne s’intéresse à vous et à votre vie .

Sauf si vous comptez pour lui : dans ce cas de figure , il n’a pas besoin de Facebook pour savoir ce que vous faites Sourire .

Nous parlons ici de personnes fort occupées, qui travaillent, qui doivent prendre des décisions, résoudre des problèmes, prendre soin de leurs proches, etc. Elles n’ont donc ni le temps, ni l’envie de s’intéresser à vos faits quotidiens et encore moins celui de faire un journal à la seconde de leur activité quotidienne. En termes plus clairs, ceux et celles qui vous bombardent de foodpr0n, de selfies et de “statuts-montrant-comment-ma-vie-elle-trop-bien-mais-qui-sont-des-caches-misères” via facebook ne doivent pas avoir grand chose à faire de leur journée .

C’est le genre de personnes qui maquillent les moments de leurs vie privées en espérant, qu’en retour, quelqu’un leur accordera de l’attention et les récompensera d’un , voire de plusieurs “like” .

Soyez donc vrais et recherchez l’honnêteté sur Facebook, voire sur les autres réseaux sociaux . Ce faisant, vous ne serez plus influencés par la pression exercée par les autres, et vous ne ressentirez plusle besoin de maquiller votre réalité .  Au delà du sentiment de gratification immédiat qu’ils apportent, les ‘likes’ sur facebook n’ont aucune valeur.

Ils ne servent à rien.

Surtout dans la vraie vie.

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou