A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Screenshot_2014-08-18-08-13-14
Faire de la programmation avec une tablette numérique est, pour beaucoup, une idée saugrenue . Certains diront même que c’est une notion proche de l’absurde, étant donné qu’une tablette numérique n’est pas un outil permettant de produire du contenu, mais plutôt d’en consommer et que ce genre de tâches sérieuses doivent être réalisées avec un ordinateur .  
Personnellement, je ne suis pas du même avis .
Je pense qu’il faut replacer les choses dans le bon contexte : en effet, tant et aussi longtemps qu’il s’agit de faire des corrections d’appoint ou des débogages urgents ( comme un “ ; ” oublié dans un script php qui entraine le plantage d’un site web), une tablette dotée d’une connexion wifi et pouvant accéder à un serveur ftp peut s’avérer être un outil d’une grande utilité.
Surtout lorsqu’on est loin de son ordinateur .
Ou quelque part, vautré sur un canapé Sourire
Par contre, lorsqu’on se lance dans un projet de création de site web ou de web app, il est préférable d’utiliser un laptop ou un ordinateur de bureau. Surtout dans le cas où la tablette appartient à la famille des 7 pouces : dans ce cas de figure, à moins d’avoir la patience et la zen attitude d’un moine tibétain ainsi que les doigts fins d’une jeune donzelle, les claviers (aussi bien virtuels que physiques) des tablettes numériques (aussi bien android que ios) ne se prêtent absolument pas à l’exercice, qui d’ailleurs deviendra, à la longue, deviendra fort irritant.
Surtout si on carbure au redbull ou à toute autre forme de caféine .
Plus sérieusement, il faut surtout avoir recours à une tablette numérique - et à des éditeurs de code mobiles -  dans les cas où on on doit déboguer de façon urgente, mais qu’on n’a pas un accès physique à un ordinateur.
 J’ai récemment publié un article sur le sujet, expliquant comment par le biais de l’app mobile de codeanywhere.com, modifier partout et en tout temps les fichiers stockés sur des serveurs ftp.Je dois avouer que je n’avais pas pris en compte un facteur risque important (tout obnubilé que j’étais par ma découverte) : le fait que les identifiants de connexion ftp soient stockés sur les serveurs de codeanywhere.com .
 Autrement dit, si ce service se fait pirater, les identifiants ftp peuvent se retrouver dans des dumps sur le web, à la portée de  mauvaises mains . Qui plus est, l’appli mobile de codeanywhere.com charge les fichiers à une vitesse d’escargot.
C’est pour ces deux raisons que j’ai cherché une alternative plus sécurisée . Et je l’ai trouvée en utilisant DroidEdit Pro.  Et pour ceux et celles qui sont déjà entrain de chercher la version piratée de l’apk – bande de pirates - , DroidEdit a une version gratuite, iciNéanmoins si vous avez téléchargé et installé la version pirate de l’apk , et que vous êtes entrain de l’utiliser pour vous connecter à un serveur ftp ... ma foi, le karma aidant, vous vous en mordrez les doigts un jour.

Pour revenir à nos moutons, l'appli mobile DroidEdit Pro présente les avantages suivants :
  • Elle permet d’accéder aux fichiers locaux, ainsi qu’aux fichiers stockés sur DropBox, Box.net ou un serveur ftp/sftp;
  • Une ligne supplémentaire , dédié aux caractères spéciaux est rajoutée au dessus du clavier virtuel;
  • La mise en exergue des parenthèses est présente au rendez vous;
  • Point accessoire : elle propose plusieurs schémas de couleur, dont un inspiré par les terminaux, qui est tout simplement sublime.
    Screenshot_2014-08-18-11-54-32
Le seul point négatif est la tendance du ftp à s’auto déconnecter une fois qu'on passe à une autre application de la tablette .  En dehors de cette ombre au tableau, c’est, à mon avis, l’outil parfait pour les développeurs nomades.

Jean Luc Houedanou

3 commentaires:

Jean-Marc Amon D'Assinie a dit…

Merci pour l'article et l'info, ça peut en effet être très utile quand on a pas le temps d'être dans le confort d'un bureau mais est encore loin de remplacer un vrai PC. C'est juste une question de temps

Bunolagus Noiro a dit…

J'ai essayé CodeAnywhere aprés avoir lu ton billet, et je l'ai rapidement adopté, j'ai aussi essayé Droidedit mais je préfère le premier, le second se deconnecte trop à mon goût. mais toi qui aussi essayé les deux, quel est ton avis ?.

Jean-Luc Houedanou a dit…

Personnellement, j'aurais préféré code anywhere, si la procédure de connexion au ftp était un peu plus secure. Droid Edit Pro se déconnecte vraiment trop, mais je me sens un peu plus en sécurité lorsque je l'utilise.

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou