A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

shield-105499_640
J’évite d’aborder certains sujets, mais il fallait que j’en parle un peu – et c’est promis, je resterais SFW :
Le #Fappening, soit le plus important piratage jusqu'à présent de photos olé olé de “stars” et de “célébrités” dans des positions compromettantes ,  s’est produit ce weekend.
Soyons clairs :  violer la vie privée d’autrui, en téléchargeant ses photos à son insu est un acte répréhensible . Toute personne se rendant coupable de ce genre de forfait doit être punie par la loi. Ceci étant dit, et j’écris ce qui suit sans vouloir blâmer les victimes … les gens, ne serait il pas temps de faire preuve d’un peu de bon sens en ce qui concerne les contenus que vous publiez en ligne
Jugez plutôt :  Cela fait plusieurs années qu’on sait, qu’en dépit de ce que peuvent prétendre DropBox, Apple , Google et cie,  le Cloud n’est pas un endroit fiable en matière de sécurité. Pour preuve, des copies de travail de films ou d’albums ont fuité grâce au Cloud. Des clichés privés se retrouvés sur Internet grâce au Cloud . On vit à une époque où les hackers ont développé une certaine expertise pour accéder à vos fichiers – photos, documents – stockés entre le Cloud et votre dispositif de connexion à Internet. Qui plus est, en ouvrant un compte DropBox, iCloud, SkyDrive, Copy … on est automatiquement et gracieusement abonné au service NSA Cloud  Sourire . Les services de stockage en ligne liés à votre téléphone intelligent ou votre tablette ne sont pas des coffres forts : ce sont plutôt des Intranets accessibles à tous et celles qui savent comment bypasser leurs contrôles de sécurité.
Plus sérieusement,  je trouve plutôt drôle que ces “célébrités”, bien qu’ayant été toutes témoins de fuites à répétition , n’aient pas compris l’état des choses. Ou qu’elles ne comprennent pas que, comme c’est le cas pour toute personne populaire , elles courent un risque constant de voir leur intimité violée par des petits malins à la recherche de sensations fortes pour agrémenter leur quotidien . Dans le temps, c’était les paparazzi. Ou des fans un peu trop exaltés .
Aujourd’hui ce sont les hackers. Et ces derniers n’ont plus besoin de suivre leurs moindres faits et gestes pour voler des instants d’intimité : Twitter,  un peu d’ingénierie sociale, une tendance plus ou moins assumée à l’exhibitionnisme doublée d’uune addiction au smartphone et  à Internet feront l’affaire.
Entendons nous bien : je ne suis entrain de défendre le ou les hackers à l’origine de cette fuite . Ici, je milite plutôt pour le bon sens, afin de permettre aux non “célébrités” (oui, vous … et moi) de faire leur cette règle toute simple :
Ne mettez pas sur le Cloud (ou sur Internet) ce que vous souhaitez garder privé. 
Et, bien que chacun soit libre de faire ce qu’il veut de son temps libre et de sa relation à la décence, si vous ne voulez pas que le monde entier voie des photos dénudées de vous, ne mettez pas sur le Cloud de photos dénudées de vous .
C’est aussi simple que cela.

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou