A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

J'ai découvert Gmail il y a quelques années de cela, et ma fréquence d'utilisation de Yahoo a alors progressivement diminué, jusqu' à atteindre le point de non retour (entendez par là un oubli total de l'existence d'un compte Yahoo. Du moins jusqu'à récemment, lorsque j'ai redécouvert mon compte Flickr).
Le fait est qu'à l'époque, Yahoo! et Hotmail ne faisaient pas le poids face à Gmail, le webmail de Google s'étant alors clairement positionné comme un outil visant à accroître la productivité et la gestion des informations échangées par ses utilisateurs. En effet, là où Yahoo! et Hotmail se bornaient à proposer un Webmail et des clients de chat, Gmail enrichissait les informations partagées: par exemple, grâce à Gmail, on pouvait (et on peut toujours) convoquer des réunions via email , les ajouter à l'agenda des destinataires par le biais de Google Agenda, leur indiquer la géolocalisation du lieu de la réunion grâce à Google Maps, prendre les notes de la réunion sur Google Docs et enfin discuter des points à éclaircir via Google Talk . Et tout cela gratuitement - enfin, en acceptant de fournir ses données personnelles à Google :) .
En face, chez la concurrence, on avait en tout et pour tout des clients de chat, et un espace de stockage en ligne , avec peu ou prou de possibilités d'édition de fichier. C'était simple, Gmail venait de réinventer l'email.
Une demie décennie plus tard (... bon sang, les années passent bien vite...) arrive Inbox, une application multiplateforme de Google proposant, pour la troisième fois, de réinventer la gestion des emails . Oui, moosieur dame, pour la troisième et non la deuxième fois, car entre temps, Google a crée l'adacieux Wave, dont on peut affirmer sans se tromper que monsieur et madame tout le monde n'ont compris l'utilité, mais que personnellement j'ai toujours trouvé en avance sur son temps, la preuve de cette affirmation étant que plusieurs de ses fonctionnalités font la joie des utilisateurs de produits actuels de Google, tel la gestion des ajouts en temps en temps de Google Sheets/Docs/Drive .
Mais je digresse ... Google Inbox reprend l'idée des clusters (boîte principale, notifications, promotions) introduite l'année passée ( ... le temps passe vraiment trop vite...) par Gmail . Chacun de ces clusters regroupe les emails sous la forme de conversations .
Jusqu'à là donc, il n'y a rien de bien différent entre Inbox et Gmail.
Cela étant dit, Inbox propose 3 fonctionnalités inédites :
  1. Les "Highlights", soit les éléments d'informations les plus importants et/ou les contenus riches (vidéo, photos et autre contenu multimédia) présents dans le corps de l'email sont mis en avant dans la ligne contenant l'objet du message. C'est vraiment utile pour évaluer l'importance d'un email et le temps qu'on doit y consacrer.

  2. La fonctionnalité que je nommerais "marquer comme terminé" permet d'archiver les emails, ce qui permet d'éviter l'encombrement visuel qu'on peut parfois expérimenter sur la version en ligne de Gmail .
    C'est , des 3 fonctionnalités présentées ici, ma fonctionnalité préférée.

     
  3. Enfin, les contacts les plus fréquents sont accessible en un clic de souris , ce qui permet de leur envoyer des emails plus rapidement .

Alors, que faut il retenir d'Inbox ? C'est un effort à saluer, et un futur winner dans la course des clients qui proposent d'atteindre l'inbox zero. HighLight est une fonctionnalité vraiment inédite et il y a là de la part de Google une véritable réflexion en ce qui concerne le classement des emails importants et des informations pertinentes . 
Je n'hésite donc pas à le recommander à ceux qui ont un volume important d'email ou à ceux qui, comme moi, utilisent déjà le très bon mailbox et sont à la recherche d'un petit plus.

Soit dit en passant, il me reste 2 invites pour essayer le service . Les intéressés peuvent m'envoyer leurs adresses emails à jhouedanou@gmail.com .

Jean Luc Houedanou 

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou