A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

L’un des bons usages en vigueur à Abidjan, et qu’on appartient à la “communauté”, est d’assister aux vernissages les plus récents d'art contemportain .
Je m’y suis plié à deux ou trois reprises, avant d’en tirer la conclusion suivante :  l’art moderne/contemporain me laisse de marbre .
Je pensais donc être une anomalie, mes amis redoublant de commentaires dythirambiques à l'égard de bon nombre de tentatives artistiques vendues comme dse "contre pied aux canons artistiques et esthétiques occidentaux du moyen âge".
Il faut dire que ma rébellion contre "l'art moderne" ne date pas d'aujourd'hui :  je me souviens qu'en classe de terminale, j'avais été conspué par la moitié de ma classe "art et dessin" pour avoir donné mon avis différent - mais tout en respectant l'artiste - sur plusieurs oeuvres d'artistes 'vohou vohou' exposées dans le hall du collège Jean Mermoz.
C'était le cas jusqu’à ce que je tombe sur la vidéo suivante – publiée par l’excellente chaine “Prager University” – expliquant pourqui l’art contemporain est si mauvais.
Depuis, je me sens un peu plus normal .


Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou