A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Je me suis lancé dans une expérience , il y a un an et plusieurs mois de cela : il s'agissait de faire le grand plongeon en replaçant les versions crackées ou pirates des logiciels de création web que j'utilisais alors par des logiciels libres et, si possible, gratuits.

En voici les conclusions.

de Brackets et Komodo Edit à Sublime Text (& LiveReload)


Durant cette période, j'ai beaucoup plus utilisé Komodo Edit que Brackets . Certes, l'éditeur de texte open source d'Adobe est une véritable réussite en ce qui concerne l'autocomplétion ainsi que le mode quick edit. Le catalogue des extensions est fort bien fourni et l'ergonomie est bonne. Enfin, l'interface utilisateur est la même lorsqu'on passe d'une plateforme à l'autre.
Ceci étant dit, tout ces bons points sont gâchés par les problèmes ci dessous :
  • En fonction du nombre d'extensions installées, Brackets peut être (très) lent au démarrage;
  • Il a une fâcheuse tendance à ramer/planter lorsqu'on travaille sur de gros fichiers;
  • Il faut installer une extension pour ouvrir les fichiers non encodés en UTF-8, et une autre extension pour avoir des onglets représentant les fichiers ouverts; Personnellement, je trouve que c'est une aberration;
Komodo Edit est, quant à lui, un éditeur sympa mais bien moins puissant que Brackets .

Je me suis donc décidé à acheter une licence de Sublime Text (70 $ , entre 40 000 et 45 000 FCFA). Je ne regrette pas cette décision.

Gimp(Shop. Et Inkscape)


La seule expression qui me vient à l'esprit pour qualifier Gimp - enfin, GimpShop, recommandé par Bunolagus Noiro - est, excusez mon langage, "déchire au poing clouté". Ce logiciel est, à mon avis, la meilleure alternative à Photoshop, lorsqu'on est un web designer qui n'a pas envie de dépenser 7000 FCFA par mois pour utiliser le logiciel d'Adobe .
Inkscape a été un outil efficace et fiable en ce qui concerne mes (nombreux) travaux d'infographie . Le seul souci auquel j'ai du faire face concernait des imprimeurs qui exigeaient des fichiers sources et ne savaient pas trop quoi faire des .eps ou des .pdf que je leur envoyais. Mais ce souci a vite été résolu, en leur  installant inkscape (Soit dit en passant, beaucoup m'ont remercié de leur avoir fait découvrir ce logiciel.)

En conclusion


Pour conclure, en ce qui concerne les éditeurs de texte, Sublime Text n'a pas encore d'alternative open source/gratuite valable . Mais je pense que cela est appelé à changer

Par contre, Gimp et InkScape vous feront oublier Photoshop et Illustrator, si vous faites partie de ceux et celles qui hésitent encore à passer au libre

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou