A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

A l'occasion d'une grosse panne sur mon moyen de locomotion habituel - la dite panne impliquant un vilebrequin qui a décidé de m'indiquer la fin de sa vie de façon bruyante -  j'ai décidé d' "emprunter un taxi" (expression ivoirienne pour dire "prendre un taxi", par le biais de TaxiJet.
Ci dessous mes impressions, ainsi que mon expérience .

Comment ça marche ?

  • Les réservations se font par le biais d'une app android dédiée.
    Elle est disponible sur Google Play (ici) .
    Les utilisateurs d'iOS , de Windows Phone ainsi que ceux de Firefox OS devront soit prendre leur mal en patience jusqu'à l'arrivée d'une version de l'app compatible avec leur OS, soit emprunter l'appareil d'un ami ;
  • L'app de TaxiJet nécessite, pour son bon fonctionnement, une connexion de données, la création d'un compte sur la plateforme ainsi que la fonctionnalité GPS/Google Navigation de votre smartphone;
  • L'app de TaxiJet nécessite une version d'Android supérieure ou égale à Android 4.0.3;

Est ce que marche ?

Oui. Certes, l'app est un peu gourmande en terme de consommation d'énergie, mais elle fonctionne aux petits oignons . Une fois le taxi en route, elle vous envoie une notification, incluant le temps estimatif qu'il vous devrez attendre .


Egalement, le service vous envoie un SMS dès l'arrivée du taxi, dans l'éventualité où votre pass Internet ou l'équivalent serait épuisé et/ou vous n'avez pas accès une connexion de données .  Personnellement, je trouve c'est très bien pensé.


Enfin, le taxi est doté d'un GPS - en fait un smartphone avec une app faisant office de GPS - mais bon ... le chauffeur de taxi ne suit pas toujours le trajet proposé par le GPS . En même temps, il faut dire que les trajets proposés sont parfois trop longs ou irrationnels : dans mon cas, pour atteindre la rive gauche du programme 3 des rosiers, l'app proposait de passer la place Alassane Ouattara de la Palmeraie, plutôt par que la route passant devant les Rosiers.

Et combien ça coûte ?

C'est peut être là que le bât blesse : pour le trajet entre l'ancien camp militaire d'Akouedo et le programme 3 des rosiers, la note est plutôt salée (à mon goût) : 1500 FCFA.
Mais dans l'ensemble , je trouve que c'est une très bonne idée : TaxiJet est une sorte d'Uber à l'abidjanaise - avec le confort et Spotify en moins - qui saura satisfaire ceux et celles qui ont envie de se simplifier la vie en ce qui concerne leurs déplacements, et ont les moyens pour cela..


Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou