A Unix Mind In A Windows World .

Chroniques tech et pérégrinations digitales. Opinons incluses.

Post Page Advertisement [Top]

Qui, pendant qu’il s’occupait de son code - sans rien demander à personne, « oklm » comme disent les jeunes -  ne s’est jamais retrouvé, malgré lui, au coeur d’une longue discussion débutant par un coup d’oeil sur son écran , suivi par :

« Waouh (sic)…tu utilises Sublime Text ? c’est le meilleur éditeur de code du monde mondial entier  (sic)»,

affirmation totalement gratuite et anodine, mais qui sera néanmoins tout de suite suivie - dans un environnement de codeurs amateurs/barbus/no-life et/ou n’ayant ni sites à mettre en prod, ni bugs à corriger pour hier -  par : 

« Ho la, on se calme.. mooooa(sic), j’utilise Brackets et c’est le meilleur #teamadobe » ,

ce à quoi un défenseur de l’Open Source et du libre rétorquera sur le champ, avec énergie et conviction :

« N’importe quoi … Atom est l’éditeur ultime et en plus il est conçu par GitHub » 

Suivi par plusieurs longues minutes où chacun des individus précédemment cités s’évertuera à démontrer que l’éditeur de code de son choix est le meilleur au monde, qu’il a les meilleurs extensions, etc , etc.

Bon.

Faites l’expérience suivante :

Prenez un singe.

Donnez lui une boîte à rythme (MPC 2500, SP 1200, peu importe …) : 15 minutes plus tard, et le hasard aidant, il créera probablement quelque chose qui s’approche de cette musique quasi épileptique dénommée « trap » que les adolescents aiment bien … ok, mauvais exemple. 

Donnez lui plutôt un Stradivarius et une partition de musique : rien ne garantit que notre ami le singe puisse s’en servir pour créer un solo de violon … dans le meilleur des cas, il s’en servira comme percussion sur les barreaux de sa cage. Il vous faudra une bonne dose d’abstraction et/ou de THC pour apprécier les subtilités de sa composition . En d’autres termes, peu importe l’outil que vous utilisez , Brackets, Sublime Text, NotePad++ … le plus important ici, c’est vous, ainsi que la capacité de votre éditeur de texte a vous aider à à écrire du code de qualité . 

Ceci étant dit … et c’est un point de vue strictement personnel, ma productivité atteint des sommets records lorsque je bosse avec Sublime Text, grâce à son mode « distraction free », sa minimap et aussi étant donné que, par le biais de Package Control, j’ai pu trouver des extensions pour booster mon workflow . Parmi celles ci, ColorSublime, Emmet LiveStyle, Sublime Intel (une fonctionnalité largement inspirée par le Code Intel de Komodo Edit) , etc .
Mais j’utilise également  Brackets, étant donné que c’est le meilleur moyen, par le biais de la fonctionnalité CSSFier ( chaudement recommandée par le Lapin Codeur)  de générer des feuilles de styles SASS rapidement, sur la base d’un document html . Et je dois avouer que je n’ai rien trouvé, chez Sublime Text, qui s’approche de près ou de loin de la puissance de la fonctionnalité Quick Edit.

Enfin, Atom se pose là en tant que bonne alternative à Sublime Text, avec un catalogue d’extensions impressionnant  et un avantage majeur, qu’il partage avec Brackets : son coût . Là où une licence de Sublime Text vous coûtera environ 45 000 FCFA , Atom et Brackets sont tous les deux disponibles au téléchargement gratuit ( tout comme les très bons et très sous estimés Komodo Edit ainsi Visual Studio Code ) .

Il n’y a pas d’éditeur de texte parfait : il y a juste des bons et des mauvais développeurs.

Jean Luc Houedanou

Aucun commentaire:

Bottom Ad [Post Page]

| Designed by Colorlib | (Heavily) Modified by Jean Luc Houedanou