C’est décidé, fini TinyMCE et CKEditor.  

Cette année, je passe à Gutenberg – le nouvel éditeur de texte de WordPress, même si ce dernier est  loin, très loin de faire l’unanimité.


J’ai longtemps hésité avant de prendre cette décision : la fonctionnalité qui m’incite à sauter le pas est celle-ci.



Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai du intervenir en urgence parce qu’un client avait copié du texte ( d’un site web) directement dans l’éditeur de texte de WordPress sans le nettoyer. 

Il se trouve que Gutenberg intègre un détection du contenu non valide ou inattendu, ce qui permet, comme l’image ci dessous le montre de trouver les sections problématiques d’un texte et de les supprimer.