Pourquoi quitter MacOS?

Au cours de la décennie passée, j’ai donc codé, fait du design, fait de la musique, fait du montage vidéo quasi-exclusivement sur des MacBook Pro et des iMac. J’ai également eu plusieurs iPhones et un iPad.


Vous pouvez donc en déduire que j’aime beaucoup la marque à la pomme, l’élégance de ses appareils et la simplicité d’utilisation de ses systèmes d’exploitation.
Toutefois, en examinant les choses de façon rationnelle, force est de constater qu’Apple a évolué au cours de cette décennie , et ce pas toujours dans l’intérêt des utilisateurs de ses produits :

  • La politique de mise à jour de MacOS est un exemple parfait d’obsolescence programmée : par exemple, l’iMac Pro de 2011, une machine moderne et respectable à plus d’un égard, n’est pas compatible avec la dernière version de MacOS. Pire, toutes les machines Mac conçues avant 2012 sont considérés comme obsolètes par Apple. C’est un paradoxe sans nom, étant donné que la durée de vie d’un mac excède largement les 6 années (cf. l’iMac sur lequel je suis entrain de rédiger cet article) et qu’il est possible d’installer l’OS sur ces machines , voire sur des machines plus anciennes;
  • les MacBook, iMac et autres Mac Pro sont des machines magnifiques, qui surclassent la compétition en ce qui concerne la qualité de conception et la durée de vie … à l’exception des câbles qui se dénudent , des chargeurs qui ont une durée de vie limitée et, plus récemment, des claviers qui ne fonctionnent plus ainsi que de la tendance du revêtement de certains écrans retina à s’écailler. Sans oublier certains problèmes de batterie et de carte graphique sur deux générations de MacBook Pro 15 pouces. Egalement, depuis 2014, certains composants de l’ordinateur, tels la mémoire RAM, sont tout bonnement soudés à la carte mère;
    Quelques petits soucis qu’on peut laisser passer sur une machine qui coûte plus de 1000 $
  • J’éviterais de m’étendre sur la propension de la marque à la pomme à mettre des ports propriétaires sur des ordinateurs en 2019, parce que je veux rester poli.

En ce qui me concerne, il n’y a donc plus de raisons convaincantes et impérieuses de rester sur MacOS.

Et puis bon … en fait…

Windows, c’est bien

Les machines Windows offrent

  • plus de mémoire RAM;
  • plus de puissance de processeur;
  • plus de capacité et de rapidité de stockage;

que les machines Apple pour le même prix. Pour preuve, pour 1200 $, voici ce que vous pouvez avoir chez Apple…

128 GB de stockage en SSD, 8 GB de RAM (non extensibles) et core i5

et …ailleurs…

128 GB de stockage en SSD + 1TB en SATA, 16 GB de RAM (pouvant aller jusqu’à 32GB) et du core i7 6 coeurs ainsi qu »une GTX 1050 Ti

Et personnellement, je trouve que Windows 10 est un très bon système d’exploitation, qui a corrigé les défauts des OS précédents en proposant une expérience utilisateur harmonieuse et moins complexe que le désastreux Windows 8 – selon moi et le grand Jakob Nielsen.

Je suis donc récemment – il y a en fait quelques mois de cela – retourné sur Windows 10 . Certes, j’ai gardé un vieux iMac de 2009 – en souvenir de la bonne vieille époque on va dire – mais je travaille principalement sur des ordinateurs Windows maintenant.

Encore une fois, pour ceux et celles qui hésitent à sauter le pas :

Windows, c’est bien.

Mieux, il y a même des similitudes et des équivalent des meilleures fonctionnalités de macOS X sous Windows .

Les voici.

1. Gestes Multitâches = gestes Multi-Touch

La dernière version de Windows 10 propose des gestes de trackpad calqués sur les gestes multitouch de MacOS.

Les voici.

2. Aperçu+Photos ≈ Preview

L’aperçu d’un fichier avec une pression sur la barre espace est une fonctionnalité de mac que vous pourrez retrouver sur Windows grâce à QuickLook . Ce logiciel gratuit propose plusieurs modules qui vous permettent d’avoir un aperçu du contenu de fichiers divers et variés (autocad, xls, etc.).
Il est bon de noter que Windows 10 propose également, de façon native, un volet aperçu qui a des fonctionnalités similaires.

Enfin, l’application native « Photos » se substitue parfaitement à l’application « Aperçu » en ce qui concerne l’édition rapide des images.

3. Explorer + TaskBar ≈ Finder + Dock

Je vous recommande d’installer OneCommander si vous tenez absolument à retrouver votre environnement Finder, ou quelque chose qui y ressemble.
Pour ma part, je n’ai aucun problème avec le gestionnaire de fichiers sous Windows, surtout que je peux maintenant « couper » des fichiers comme bon me semble. Idem en ce qui concerne le « dock » que la barre de tâches de Windows a remplacé, en ce qui me concerne.

Donc, en mettant un peu d’eau dans votre vin, vous pouvez vous adapter à l’environnement graphique et à la gestion des fichiers sous Windows .

Sinon, il reste toujours la solution du transformation pack, à essayer à vos risques et périls.

4. Recherche + Cortana ≈ Spotlight + Siri

La zone de recherche de Windows vous permettra de trouver les fichiers indexés sur votre machine ou de vous mettre dans la peau de Master Chief lancer l’assistant virtuel de Windows, Cortana.

Cependant, il faut avouer que Spotlight, et sa capacité à aller chercher jusque dans le contenu des fichiers ou à faire des calculs, est quand même plus puissant que cette zone de recherche.

5. Bureaux virtuels = Mission control

3 doigts du bas vers le haut sur votre trackpad vous affichent un aperçu de toutes les fenêtres actuellement ouvertes et la possibilité de créer un bureau virtuel .

Exactement comme dans Mission Control.

4 doigts de gauche à droite ou de droite à gauche vous permettront de passer d’un bureau à l’autre , encore une fois comme dans mission control.

6.Divers

Enregistrer ou faire une capture d’écran

La combinaison Touche Windows +G fera apparaître la barre de jeu de Windows qui, comme son nom ne l’indique pas, permet d’enregistrer l’écran ou de faire une capture d’écran.

Veuillez noter que la touche impr.ecran du clavier remplit le second office et que Windows propose un utilitaire – capture et annotation – qui permet de faire des captures de section de l’écran.

Sauvegardes TimeMachine

La sauvegarde de l’historique des fichiers est plus ou moins similaire à cette fonctionnalité, avec toutefois une interface plus austère. Ci dessous une vidéo présentant son fonctionnement .

Savoir si la batterie est chargée à 100%

Installez Full Battery Charge, disponible ici .

Voilà. Je pense avoir fait le tour du sujet.

Toutefois, si vous avez d’autres astuces ou points intéressants et constructifs sur le sujet, faites les connaître dans la zone commentaires ci dessous.

Jean Luc Houedanou