L’IA ne va pas voler votre travail, pour l’instant

Spread the love

Comme me le demandait un employeur, il y a quelques années de cela, sur la route de Tiassalé :

A-t-on encore besoin de développeurs, d’infographes, de pilotes de drones, de commerciaux à l’heure l’intelligence artificielle peut battre un champion de Go ?

Non. Pas pour l’instant, car on n’a pas encore trouvé le moyen d’automatiser la créativité et l’originalité par le biais de l’IA.

Certes, l’intelligence artificielle et le machine learning progressent à une vitesse incroyable et sont accessibles à tous. Ces technologies font en quelques minutes ce qu’un être humain prendrait des jours, voire des semaines à créer. Qui plus est, elles ont une polyvalence impressionnante, peuvent déboguer du code, écrire un scénario, générer des avatars pour vos réseaux sociaux, négocier de meilleurs tarifs avec le chat du support client de votre fournisseur d’accès à internet, créer une œuvre d’art ou vous aider à tricher… Ahem… avoir un coup de main pour finir vos travaux de fin de session.

Mais l’IA reste un processus d’apprentissage automatique basé sur un ensemble de données limité. Ce dernier peut être volumineux, mais il n’en reste pas moins limité et du fait même non exhaustif et non infaillible.

En termes plus clairs, les calculs et algorithme ne peuvent aller au-delà des bornes de l’ensemble de données.

Vous en doutez ?
Demandez à ChatGPT de vous écrire un scénario de film de super héros.
Analysez ensuite ce scénario.
Vous verrez qu’il ne s’agit ni plus ni moins d’un ersatz des blockbusters de superhéros de la dernière décennie, reprenant les clichés du genre (extraterrestres qui essaient de détruire la terre avec un rayon de lumière, par exemple). Personnellement, plusieurs réponses fournies par ChatGPT à mes demandes sur VueJS provenaient d’exemples disponibles sur internet, notamment sur CodeGrepper ou Stack Overflow.

Avec le lot d’erreurs et de code de mauvaise qualité allant avec.

Il va donc sans dire que, pour l’instant, la puissance de l’IA est limitée par les paramètres qui lui sont donnés pour fonctionner.

Ceci étant dit, il est essentiel de garder un œil sur la technologie, ses avantages et ses inconvénients. Qui plus est, il s’agit de technologies qui peuvent s’avérer très utiles dans certains cas spécifiques : dans le mien, trouver des erreurs dans mes codes.

Ou répondre aux messages qu’on m’envoie lorsque je suis trop occupé pour y répondre.

Jean Luc Houedanou

Also read...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *