1. L’éditeur de texte

Blogger/Blogspot utilise une interface de création d’articles franchement austère mais surtout bien moins réactive que celle de WordPress.

Qui plus est, il n’y a ni de sauvegarde d’automatique, ni suivi de version, ni outils d’édition des images chez Blogger/Blogspot.

Enfin, l’interface d’édition/de création des articles de WordPress contient son lot de fonctions à valeur ajoutée, telles l’insertion de vidéos Youtube en collant l’hyperlien de la vidéo ou la gestion native des liens internes.

Plus d’éditeurs de blog

Blogger ne proposant pas de client de blog « made in Gooogle » (aussi bien sur ordinateur que sur mobile).
Les deux seules options valables pour écrire du contenu hors ligne et le synchroniser avec un blog Google sont le vieillissant et onéreux Mars Edit sur Mac et l’instable Open Writer sur Windows.
Non, pas Blogo…il faut refaire le processus de connexion au blog chaque fois qu’on lance l’application.

Par opposition, il existe une multitude de clients de blogging , payants ou gratuits, pour WordPress. Mieux, WordPress propose même une application de bureau qui , combinée à JetPack, permet même de gérer le contenu des installations auto hébergées de WordPress.

La possibilité de réécrire les permaliens

Je tournais à 67% de taux de rebond sur le blog de Jean Luc Houedanou, car j’ai changé plusieurs fois de nom de domaine pour ce blog.
J’ai fait tout ce qu’il fallait faire en termes de redirection 301 . Par contre , impossible de mettre les permaliens à jour : contrairement à WordPress, Blogger n’offre aucune à ce niveau.

Flexibilité et personnalisation à volonté

Chez Blogger:

  • le changement de thèmes se fait par le biais d’un fichier .xml;

  • la personnalisation des polices et des couleurs par le biais d’un outil de personnalisation sans coloration syntaxique;

  • les possibilités en termes d’installation de modules complémentaires sont limités: il faut aller dans le code pour obtenir les résultats que l’on souhaite obtenir

Chez WordPress, tout cela est géré par le biais d’un tableau de bord, avec éditeur de css coloration syntaxique, installation de thèmes automatisée et une multitude de modules.

Verdict

Les deux plateformes ne se valent pas : Blogger est un bon point d’entrée lorsqu’on se lance dans le blogging. Mais WordPress offre un plus grand contrôle sur la gestion des contenus et permet d’avoir le site qu’on désire vraiment.

Si vous êtes donc sur Blogger actuellement et que vous êtes frustré par ses limites , je vous invite à passer à WordPress.

Qui plus est, le passage de l’une à l’autre est possible sans douleur ni pertes de classement Google, comme cela est indiqué ici.

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *