L’un des bons usages en vigueur à Abidjan, et qu’on appartient à la “communauté”, est d’assister aux vernissages les plus récents d’art contemportain .
Je m’y suis plié à deux ou trois reprises, avant d’en tirer la conclusion suivante :  l’art moderne/contemporain me laisse de marbre .
Je pensais donc être une anomalie, mes amis redoublant de commentaires dythirambiques à l’égard de bon nombre de tentatives artistiques vendues comme dse « contre pied aux canons artistiques et esthétiques occidentaux du moyen âge ».
Il faut dire que ma rébellion contre « l’art moderne » ne date pas d’aujourd’hui :  je me souviens qu’en classe de terminale, j’avais été conspué par la moitié de ma classe « art et dessin » pour avoir donné mon avis différent – mais tout en respectant l’artiste – sur plusieurs oeuvres d’artistes ‘vohou vohou’ exposées dans le hall du collège Jean Mermoz.
C’était le cas jusqu’à ce que je tombe sur la vidéo suivante – publiée par l’excellente chaine “Prager University” – expliquant pourqui l’art contemporain est si mauvais.
Depuis, je me sens un peu plus normal .

Jean Luc Houedanou

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *