En Inde – comme partout ailleurs – WhatsApp est un vecteur primaire d’infox / fake news.

Afin de contrecarrer ce problème et prévenir la dissémination de fausses informations au cours des prochaines élections de la plus grande démocratie du monde, la compagnie vient de lancer – en collaboration avec PROTO, une startup spécialisée sur le sujet – un service dénommé Checkpoint Tipline.

Checkpoint Tipline, l’outil de WhatsApp pour la lutte contre les fake news en Inde, A Unix Mind In A Windows World

Son principe de fonctionnement est le suivant :

  • Dans un premier temps, l’utilisateur enregistre le numéro +91–9643000888 – le numéro de vérification centre de vérification de PROTO – en tant que contact WhatsApp;

  • Lorsqu’il reçoit un message dont il souhaite vérifier la véracité, il le transmet au numéro préalablement enregistré;
  • Après vérification par le service Proto, il reçoit un message confirmant ou infirmant la crédibilité du message.

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un processus relativement simple pour éviter la propagation des fake news sur les réseaux sociaux . Il reste à savoir si l’infrastructure et les serveurs supportant le système seront en mesure d’encaisser l’importance de la demande pendant les élections .

PS : Si vous êtes intéressé par un outil similaire, quoiqu’un peu plus complexe et que vous souhaitez le déployer dans votre localité, allez voir du côté de SwiftRiver. Certes, le projet n’est plus maintenu par Ushahidi, mais il est disponible sur GitHub.

Jean Luc Houedanou

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *