Bitcoin est dorénavant une des monnaies officielles de la Centrafrique

Spread the love

La République centrafricaine devient ainsi le deuxième pays au monde et le premier pays africain à adopter cette cryptomonnaie en tant que monnaie légale .

« Dans une vision progressive tournée vers l’avenir, notre nation doit être en mesure de poursuivre son destin et de rejoindre les rangs de celles qui, non seulement comprennent l’importance de la technologie Blockchain, mais qui s’empressent également de la légiférer »,

Présidence de la République Centrafricaine

Bitcoin rejoint donc le franc CFA en tant que monnaie officielle de la Centrafrique.

Personnellement, je doute fort du succès de cette entreprise sur le long terme. D’une part, seulement entre 4% de la population centrafricaine a un accès à Internet (ou 11.4%, en fonction de la source choisie) . Il reste à espérer que les fournisseurs d’accès à internet centrafricains suivront la dynamique d’innovation .

D’autre part, la volatilité de cette monnaie numérique n’en fait une valeur refuge sûre, ni un actif stable.

Cette décision va surtout simplifier les transactions quotidiennes pour cette tranche de la société centrafricaine qui

  • a accès à un Internet à haut débit,
  • ainsi qu’à des smartphones assez sécurisés pour y installer des portefeuilles numérique
  • et enfin ayant des moyens technologiques de miner du bitcoin,

soit les membres des strates supérieures de la société centrafricaine … mais je peux me tromper . Il reste à voir comment les choses évolueront.

Jean Luc Houedanou

Also read...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *