On en sait un peu plus sur les tenants et les aboutissants ( enfin, plus les tenants que les aboutissants, les détails sur cette affaire étant assez flous ) derrière la volonté de la Centrafrique d’adopter bitcoin en tant que monnaie officielle.

Dénommé le projet Sango, cette initiative a pour objectif de devenir le premier hub de la cryptomonnaie en Afrique . Cette « île de la crypto » accueillera les investisseurs en cryptomonnaie, et leur permettra, par le biais d’un programme d’identité digitale, de devenir des citoyens centrafricains.L’île aura une réplique à l’identique dans le metaverse, et les investisseurs pourront être rétribués grâce aux ressources naturelles de la Centrafrique.

Il reste à savoir si et comment Sango implémentera la blockchain. Je m’interroge également sur la manière dont le gouvernement centrafricain compte s’y prendre pour atteindre ces objectifs plutôt ambitieux.

Souhaitons bonne chance aux initiateurs de ce projet.

Jean Luc Houedanou

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.