Écouteurs Bluetooth sans-fil Oraimo Roll : le test et mon avis.

Spread the love

Les Oraimo Roll sont des écouteurs Bluetooth sans fil conçus par Oraimo, une marque qui a su trouver le juste équilibre entre prix intéressant et qualité de conception. Voici mon avis sur ce modèle, après une semaine d’utilisation.

Qualité de conception : 8/10

Écouteurs Bluetooth sans-fil Oraimo Roll : le test et mon avis., A Unix Mind In A Windows World

Les Oraimo Roll ont un prix bien inférieur à celui des autres marques concurrentes du même segment. J’ai donc été agréablement surpris par la qualité de construction des écouteurs.

Ils sont légers, mais robustes et ne provoquent pas de sensation de gêne lorsqu’ils sont portés pendant longtemps.

Toutefois, ils ont tendance à glisser si vous faites du sport avec.

La boîte de recharge est, quant à elle, très petite et très adaptée à toutes les poches. On est loin de l’encombrement de mes autres écouteurs (des Huawei Free Buds Pro 2). Néanmoins, les charnières du couvercle plutôt fragiles.

Qualité sonore : 3/10 pour la musique, 8/10 pour les appels téléphoniques

Si vous êtes un grand amoureux des basses, ces écouteurs vont vous plaire.

Par contre, si vous aimez la subtilité et la séparation des fréquences, passez votre chemin. Ces écouteurs sont conçus pour renvoyer des basses surdimensionnées au détriment des aigus. Personnellement, je n’aime plus trop ce profil sonore.

En ce qui concerne les appels téléphoniques, rien à signaler. C’est bon, voire excellent.

Autonomie : 10/10

Là encore, rien à signaler.

Les 4 heures d’autonomie annoncées sont respectées.

Connectivité : 10/10

Je n’ai pas eu de rupture de connexion entre le téléphone et les écouteurs.

Contrôle tactile : 3/10

Les contrôles tactiles sont … présents.

Ils sont implémentés de façon peu intuitive et forcent l’utilisateur à tapoter une zone spécifique pour passer d’un morceau à l’autre.

Conclusion

C’est un bon rapport qualité prix.

Toutefois leur profil sonore les destine à un public particulier .

Jean Luc Houedanou

Also read...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *